mercredi 2 octobre à 20h30

Benoit Solès et Amaury de Crayencour rendent hommage au mathématicien
et cryptologue britannique Alan Turing, héros de la Seconde Guerre mondiale,
dans une mise en scène bouleversante.

Hiver 1952. Nous plongeons dans le destin hors norme d’un héros injustement resté dans l’ombre
et broyé par la « machine » bien-pensante de l’Angleterre de l’après-guerre. Une série de scènes
brèves et un va-et-vient très maîtrisé nous font découvrir Alain Turing, ce mathématicien qui permit,
en brisant le code d’Enigma, une machine de cryptage nazie, de changer le cours de la guerre.
L’amour rend-il fou ? Ou est-ce peut-être le génie ? C’est la question que soulève cette mise en scène émouvante et fine. Les deux comédiens portent les personnages à merveille.
Une pièce chaleureuse et délicate.

4 Molières 2019
- Molière du Théâtre privé
- Molière du metteur en scène pour Tristan Petitgirard
- le Molière du comédien dans un spectacle de Théâtre privé pour Benoit Solès
- Molière de l'auteur francophone vivant également pour Benoit Solès

1h20
Salle Arletty
de 15 à 31,50 €Spectacles catégorie B
Tarif réduit 11 €formule jeunes

©Fabienne Rappeneau

©Fabienne Rappeneau

©Fabienne Rappeneau

©Fabienne Rappeneau

©Fabienne Rappeneau

De Benoit Solès

Mise en scène Tristan Petitgirard

Avec Benoit Solès 
et Amaury Crayencour

« C’est à la fois un souci d’authenticité et d’imagination qui m’aura animé. Mais plus
encore, celui de célébrer le visionnaire et l’inadapté, le héros et le martyre, bref,
l’homme extraordinaire, courageux et passionnant que fut Alan Turing. » Benoit Solès

« Benoit Solès, remarquable d’intensité, fait passer toutes les facettes
de ce personnage étonnant. » France Info

« Plongée dans la vie du mathématicien Alan Turing, [la pièce] profite
d’une mise en scène diablement efficace. » Les Échos

« Un décor harmonieux et efficace d’Olivier Prost, les lumières
de Denis Schlepp, le travail vidéo de Mathias Delfau, la musique
de Romain Trouillet et les costumes de Viriginie H., tout concourt
à une perfection de représentation. » Le Figaro

Une pièce de Benoit Solès

Mise en scène de Tristan Petitgirard

Avec
Benoit Solès et Amaury de Crayencour

Décor : Olivier Prost - Lumières : Denis Schlepp

Musique : Romain Trouillet 

Vidéo : Mathias Delfau 

Costumes : Virginie H

Assistante à la mise en scène : Anne Plantey

Enregistrement violoncelle solo : René Benedetti

Voix off : Bernard Malaka et Jérémy Prévost

Coproduction :
Label Compagnie, Atelier Théâtre Actuel, Acmé, Fiva Production