vendredi 28 février à 21h00

Célébré par le quartet réuni par le guitariste Jean-Philippe Bordier, le jazz
se fait plus métis que jamais et prodigieusement festif.

Jean-Philippe Bordier est un habitué des scènes parisiennes, dans la lignée de Kenny Burrel
ou de George Benson. À la fois guitariste et compositeur, il est l’artisan de ce Hipster’s Alley
qui décline le jazz sous toutes ses latitudes : du funk jusqu’au blues d’antan, en passant
par les Caraïbes. Il est accompagné d’Andreas Neubaer à la batterie, de Guillaume Naud à l’orgue
et Pascal Bivalski au vibraphone. Un quartet de choc pour une musique au diapason, qui célèbre l’élégance et la fluidité du swing.

1h30
Café des Arts
12,50 - 17 €Petites scènes jazz

©DR

©DR

Avec

Guillaume Naud
(orgue)
Jean-Philippe Bordier
(Guitare)
Pascal Bivalski
(vibraphone)
et Lionel Boccara  
(batterie)

 

« Son idée du jeu ? (ndlr) La disparition des clichés. Une articulation naturelle. L’épure. Que chaque note contienne un sens. Enfin que les membres du groupe conversent entre eux comme des amis. Le partage d’une érudition. À vrai dire, l’inverse d’une démonstration. » Jean-Philippe Bordier

« Écoutez Bordier, on distingue mille enchanteurs. Son jeu nous berce de bout en bout. […] L’occasion de renouer avec le paisible briscard à l’allure de nounours. » Libération