dimanche 14 octobre à 17h00

Lina El Arabi, révélation du Festival d’Avignon 2017, nous fait revivre l’incroyable destin d’une jeune femme kurde devenue malgré elle le symbole de la résistance lors du siège  de la ville syrienne de Kobané en 2014-2015.

Dans Mon ange, la jeune comédienne livre un monologue poignant, à la fois grave et plein de sensibilité. En interprétant le rôle de Rehana, surnommé « L’ange de Kobané »,
Lina El Arabi nous fait revivre les situations terribles auxquelles la jeune femme a dû faire face lorsqu’elle a décidé de rester dans sa ville pour combattre aux côtés de son père au lieu de fuir
lors de l’invasion de Daech. « Mon ange » était le surnom qu’il donnait à sa fille, une jeune femme qui n’a cessé de se battre pour les siens, pour sa liberté de penser et de vivre. Une interprétation exceptionnelle et bouleversante de la pièce d’Henry Naylor.

1H10
de 13 à 25 €Spectacles catégorie C

Mise en scène Jérémie Lippmann
Avec Lina El Arabi

« Cette mise en scène rigoureuse révèle l'extraordinaire tempérament d'une jeune comédienne de 21 ans. Elle force l'admiration par son autorité, la puissance de ses moyens expressifs,
sa voix qui ne faiblit jamais. » Le Figaro

« Grâce à la présence électrique de Lina El Arabi, sa voix, son phrasé, son rythme, ses silences, on est emporté. » Télérama

« Performance sublime pour la jeune Lina El Arabi dans une brillante mise en scène. On frissonne... fasciné. » Le Parisien

« Dès la première page, ça a été un choc, j’ai compris que j’avais entre les mains un texte fort. […] Le fait que ce soit une jeune fille qui écoute du Beyonce, qui rêve de devenir avocate, qui a des envies,  je me dis que ces mots sont la réalité, une réalité à seulement 3 heures d’avion de chez nous. À l’heure où le spectateur voit la représentation, des centaines de filles vivent ce que dénonce Rehana, elles sont dans le même combat, un combat vital. »
Jérémie Lippmann, metteur en scène