mercredi 20 février à 20h30

Mis en scène et adaptés par Jean-Louis Benoît, ces Jumeaux vénitiens vont à un rythme d’enfer et consacrent le talent de Maxime d’Aboville, qui se met en deux pour nous faire rire.

Les jumeaux au théâtre ont toujours été du pain bénit. Et ceux de Goldoni, maître de la comédie italienne du XVIIIe siècle, ne dérogent pas à la règle : séparés à la naissance, ils se recroisent,
sans se reconnaître, vingt ans plus tard à Vérone, et nous entraînent dans un festival de quiproquos, plus drôles les uns que les autres. Servie par la mise en scène de Jean-Louis Benoît, champion du théâtre en mouvement, la pièce est portée par une fabuleuse troupe d’acteurs. Sur laquelle règne en maître Maxime d’Aboville, qui investit la peau de ces deux jumeaux – l’un idiot, l’autre pas ! – avec une aisance  époustouflante. Face à lui, Olivier Sitruk se montre inspiré en Pancrace, sorte de Tartuffe.
Du grand jeu, pour ce sommet de comédie à l’allégresse communicative.

1H50
de 17 à 36 €Spectacles catégorie A

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

©Bernard Richebé

Adaptation et mise en scène
Jean-Louis Benoît
Avec Maxime D’Aboville, Olivier Sitruk, Victoire Bélézy, Philippe Bérodot, Adrien Gamba-Gontard, Benjamin Jungers, Thibault Lacroix, Agnès Pontier, Luc Tremblais et Margaux Van Den Plas

« Jean-Louis Benoît a monté avec adresse ce chassé-croisé amoureux ! » Télérama

« Gaîté et mélancolie sont au rendez-vous. Maxime d'Aboville brille de mille feux comiques dans le rôle des jumeaux ! » Les Échos

« Maxime d'Aboville est épatant et Jean-Louis Benoît un habile metteur en scène. Les décors, lumières et costumes sont de toute beauté. » L'Obs

« Vu, aimé et beaucoup ri, c'est du grand art ! » Europe 1