jeudi 22 novembre à 21h00

Réuni par une même passion pour Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, le quatuor La Pompe offre un swing métissé qui invite au voyage.

Au départ, il y a quatre fans de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Et donc un quatuor qui s’appelle La Pompe, en hommage à la façon dont la guitare marque le rythme dans le jazz.
Au fil des années, La Pompe s’est affranchie de ses maîtres, a enrichi son répertoire de compositions originales et pratique désormais un swing métissé, qui lorgne du côté de la bossa-nova ou du blues, empruntant à la valse comme au folk. Si le jazz est toujours leur fil conducteur, Fabrice Evain à la contrebasse, Arnaud Bouquin et Benjamin Pavageau à la guitare, Gérard Vandenbroucque, au violon,  offrent bien plus que ça : une vraie ballade musicale sans frontière ni chapelle !

1H45 avec entracte
Café des Arts
12,50 - 17 €Petites scènes jazz

Avec Arnaud Bouquin (guitare), Benjamin Pavageau (guitare), Gérard Vandenbroucque (violon), Fabrice « nours » Evain (contrebasse)